Lamine Fofana, conseiller du chef de l’Etat, parle: «la CENI nous a présenté une autre image»

La Guinée passe au mixte entre cour constitutionnelle ou conseil constitutionnel: explications par le conseiller du président, chargé des relations avec les institutions
Mohamed Lamine Fofana, ministre de la justice/Image d'archive

Conakry- L’élection du nouveau président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) le 26 mai 2020, 40 jours après la mort du défunt président, a été commentée par le ministre conseiller du chef de l’Etat, chargé des relations avec les institutions républicaines.

Mohamed Lamine Fofana, venu présider cette élection, a particulièrement exprimé un ouf de soulagement de voir une certaine communion au sein de l’institution électorale marquée dans un passé récent par des divisions en son sein.

«La CENI que nous avons connu avec ses problèmes, avec ses divisions, avec ses tractations, cette CENI nous a présenté une autre image. J’étais émerveillé en voyant le nouveau président de la CENI élu par 16 voix sur 17», a-t-il mentionné devant la presse, au sortir de l’élection du nouveau président.

A noter que dans son discours, le nouvel élu a particulièrement mis un accent sur la nécessité, de “réconcilier la CENI avec elle même et avec les parties prenantes notamment les formations politiques.

Thierno Amadou M’Bonet Camara (Rescapé N°4)

 

Hivernage et insalubrité: le ministre Papa Koly Kourouma annonce un plan d'assainissement de Conakry
Lire