Le COVID-19 atterrit dans le milieu de la presse, au moins 4 cas

C’est désormais officiel, la presse guinéenne, l’un des maillons les plus exposés à la propagation du COVID-19 en Guinée, enregistre ses premiers cas testés positifs. Les noms d’au moins quatre journalistes, tous du privé, font le tour des réseaux sociaux et dans les cercles d’amis des intéressés.

Il s’agit de Moussa Yéro Bah et Aboubacar Diallo de la radio Espace Fm, Mamadou Oury Diallo du groupe de presse Gangan et Lamine Mognouma Cissé de la radio Djigui Fm.

Dans un communiqué rendu officiel, le groupe HADAFO Médias, qui avait déjà pris des mesures préventives en suspendant plusieurs programmes entre autres, a exprimé son soutien à son personnel atteint. Selon nos informations, les résultats d’autres tests dans le milieu de la presse sont attendus.

Si la Guinée a déjà franchi la barre de 50 cas testés positifs, aucun cas de mort n’est encore signalé. Ce qui suscite un espoir chez les personnes testées positives et dans leurs entourages.

Thierno Amadou M’Bonet Camara (Rescapé N°4)

INIDH-Prix de la Palme nationale des droits de l'homme: une organisation féministe récompensée
Lire