Le président de la cour constitutionnelle sur un siège éjectable, Alpha Condé nomme sa femme (Média)

La Guinée passe au mixte entre cour constitutionnelle ou conseil constitutionnel: explications par le conseiller du président, chargé des relations avec les institutions
Des membres de la Cour constitutionnelle/Image d'archive

Un lot de consolation ? C’est la question que beaucoup pourraient se poser. Parmi les nombreuses personnalités nommées le week-end dernier par le chef de l’Etat, Alpha Condé, figure une qui sort du lot. Madame Bangourara Aïda Kaba, bombardée Directrice nationale adjointe du Budget, est l’épouse du président de la Cour constitutionnelle selon nos confrères de Guineelive.com.

Une nouvelle loi portant sur la Cour constitutionnelle devrait être adoptée cette semaine à l’Assemblée nationale. Ce changement de texte pourrait entrainer un changement d’hommes au niveau de la Cour. Beaucoup estiment déjà que le palais miserait sur deux personnalités pour remplacer Mohamed Lamine Bangoura: l’ancien ministre de la Justice Mohamed Lamine Fofana ou Maurice Zogbélémou. Cette nomination de Mme Bangoura sonne-t-elle comme un lot de consolation pour celui qui pourrait bientôt perdre son poste ?

Si le décret relève du pouvoir discrétionnaire du chef de l’Etat, la nomination de l’épouse du président de la plus haute cour du pays après la validation par cette institution d’une constitution contestée et à la veille d’élections présidentielles, ne peut passer sans que des langues ne se délient.

Changement de la loi sur la Cour constitutionnelle: le président Bangoura pourrait sauter
Lire

Thierno Amadou M’Bonet Camara (Rescapé N°4)