Les hommages du FNDC à la presse guinéenne (Déclaration)

Au moins 7 guinéens tués à Coyah: le FNDC s'en mêle (Déclaration)

COMMUNIQUE N°103

Ce 3 mars 2020 marque la célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse. À cette occasion le FNDC salue le rôle fondamental de la presse guinéenne dans le processus de démocratisation de notre pays en dépit des hostilités du régime de M. Alpha Condé et son clan. 

Face à la caporalisation et la corruption des institutions qui devraient garantir l’équilibre des pouvoirs, la presse guinéenne est encore l’une des rares corporations qui garde jalousement son indépendance en défendant les valeurs démocratiques et morales de notre pays.

 Le FNDC reconnaît les énormes sacrifices consentis par les journalistes et l’ensemble des hommes de médias qui se battent au quotidien contre toute forme de dictature et de confiscation des libertés fondamentales des citoyens. 

Nous déplorons la régression considérable de la Guinée dans le classement mondial de la liberté de la presse en raison de la recrudescence de la répression des autorités envers les journalistes et les médias. 

Malgré les violences physiques et verbales, les menaces, intimidations, persécutions et autres formes de censure et d’injustice, la presse guinéenne demeure un véritable vecteur de changement contre les mauvaises pratiques. 

À la faveur de cette journée du 03 mars, le FNDC adresse ses encouragements à la presse Guinéenne dans la poursuite de son combat pour son indépendance, sa liberté ainsi que celle de son peuple.

Ensemble Unis et Solidaires, nous vaincrons.

Conakry, le 03 Mai 2020       

Affaire Fonikè Menguè: la Cour d'appel s'oppose à une mise en liberté provisoire
Lire