L’installation des conseils de quartier et de district se butte à un obstacle «majeur»

Installation des conseils de quartier et de district se butte à un obstacle «majeur»

Guinée-Dans le cadre de l’application des instructions du chef de l’Etat demandant au ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation de prendre des dispositions organisationnelles pour l’installation des conseils de quartier et de district (plus de deux ans après les élections), Bouréma Condé se met à la tâche. Après la mise en place d’une commission de travail, une rencontre a eu lieu lundi avec la majorité des partis concernés, ceux qui ont participé aux élections communales de février 2018.

Selon nous sources qui ont pris part à la rencontre, le ministère de l’Administration du Territoire a réitéré qu’il n’a pas les résultats des élections communales qui, pourtant, constituent la base pour la désignation des conseils de quartier et de district. Puisque la loi électorale en vigueur mentionne que ces conseils sont désignés au prorata des résultats obtenus par les partis politiques et les listes indépendantes aux élections communales passées.

Alors, Bouréma Condé propose aux partis de revenir chacun avec ses résultats puisque toutes les formations politiques sont censées avoir leurs résultats circonscription par circonscription. Et qu’une confrontation soit faite en cas de revendication par exemple de la victoire dans un quartier par différents partis politiques.

Les partis politiques UFDG, UFR et même le RPG ainsi que d’autres partis politiques se montrent méfiant face à cette proposition. Ils tiennent à ce que la Commission électorale nationale indépendante (CENI), l’organe qui a organisé les élections en fournisse les résultats. Or lors de la dernière tentative de dialogue politique qui a vite échoué, la CENI dirrigée par feu Salifou Kébé avait demandé un délai de plusieurs mois pour pouvoir reconstituer ces résultats qu’elle n’aurait pas à sa disposition au complet, elle qui a organisé les élections.

«Nous demandons à la CENI, de fournir les différents résultats», a mentionné Aliou Condé, délégué de l’UFDG, principal parti d’opposition lors de cette rencontre.

Installation des conseils de quartier et de district : «Nous restons vigilants !»
Lire
Conseils de quartier et de district: les réserves de l'honorable Sila Bah qui propose des élections
Lire

Thierno Amadou M’Bonet Camara (Rescapé N°4)