Manifestations du FNDC le 08 juillet: voici la position “ferme” du gouvernement

Manifestations du FNDC le 08 juillet: voici la position
Bouréma Condé, MATD

Guinée-Si le Front national pour la Défense de la Constitution tient à sa marche programmée le 08 juillet 2020, ça sera sans autorisation. Interpellés sur cette question lors d’une conférence de presse qu’ils ont co-animée ce mardi, les deux ministres en charge de la Sécurité et de l’Administration du Territoire ont préféré expliquer qu’il est impossible que des manifestations politiques se tiennent dans les conditions actuelles de la lutte contre le coronavirus.

Albert Damantang Camara, ministre de la Sécurité et de la Protection Civile commence par dire que les autorités pour le moment ne sont pas saisies d’un projet de marche. “S’il y en avait une, je ne vois pas comment faire respecter la distanciation sociale dans une manifestation de rue. Nous avons vu dans certains pays, ça créé d’énormes problèmes. Nous espérons que la raison va l’emporter, que ceux qui prévoient de se livrer à ce genre d’activités vont revenir à de meilleurs sentiments parce qu’il y va de la sécurité publique”, ajoute-t-il.

Bouréma Condé, ministre de l’Administration du Territoire, renchérit: “Là où nous sommes en train de dire qu’il faut observer la distanciation sociale, je ne vois pas comment va se faire une marche, indépendamment d’ailleurs des mesures réglementaire de mesdames et messieurs les maires, les gouverneurs et les préfets par rapport à l’organisation d’une marche pacifique entre griffes. Donc pour le moment, comme l’a dit monsieur le ministre de sécurité, nous ne parlons pas de marche, mais de resserrement des mesures”.

Thierno Amadou M’Bonet Camara (Rescapé N°4)

622 10 43 78

Kindia: des syndicalistes de l'enseignement supérieur formés à la lutte syndicale
Lire