Notre responsabilité: combattre Kassory et ses 518 délinquants financiers (Opinion)

Il faut reformer le système bancaire Guinéen (Par Bella Bah)

(Par Bella BAH) C’est un secret de polichinelle pour ceux qui sont des avertis sur la scène politique Guinéenne, Kassory nourrit un rêve de continuer à hypothéquer l’avenir des Guinéens, à travers lui en tête, peu importe la manière, des acrobaties, où le maitre mot sera l’achat des consciences, après tout c’est la Guinée. Makanera Kaké a été ministre tout comme Bantama SOW alors pourquoi pas Kassory à la tête de la jungle Guinéenne ? Permettez-moi d’accorder du respect au mot ” Président”

On se rappelle tous de son passage à la tête du ministère des finances lors du régime conté avec le fameux dossier des 274 milliards, du rapport Hervé, encore sa folie de campagne en 2013, lors des élections législatives tachées de billets.

Tout récemment à la tête du ministère des investissements privés et publics, il est l’architecte de la ruée des entreprises chinoises sur la bauxite Guinéenne, sans aucun respect des règles d’octroi de marchés. Silence, ça parle corruption.

Le rêve nourrit par Kassory FOFANA est d’être un jour par fait du hasard, comme c’est la Guinée et l’imbécilité est permise, c’est de conduire la vie de la nation et pour se faire, il faut huiler le système et placer des hommes incompétents et corrompus, à la tête des régies financières bien sûr acquis à sa cause.

C’est dans ce cadre que le tout puissant Makhissa des impôts se trouve, et tout récemment ce jeune sans compétence et expérience à la tête du ministère de l’enseignement supérieur, et les 518 qui sont la pierre angulaire du projet diabolique pour les Guinéens.

Ne nous leurrons pas, Kassory à la tête de la Guinée, au revoir à la compétence et à la transparence, bienvenue à la corruption pour toujours. Qui sont ces 518 ?

Guinée: analyse sur la prolifération des ministères et augmentation effrénée du nombre de conseillers à la Présidence de la République
Lire

Un groupe de jeunes malhonnêtes et corrompus, tapis dans l’ombre, recruté par fait du hasard pour soit disant donner une éthique aux finances Guinéennes, ils sont devenus pires que les anciens. Ils sont la porte d’entrée de toutes les formes de corruption et jure de maintenir le système en continuant d’appauvrir les Guinéens, avec leurs parrains, Kassory en tête. Ils ont à leurs actifs de nos jours des maisons à Dakar, Paris, Londres, et roule dans des voitures de 100 000 dollars, sur le dos du contribuable Guinéen qui tire le Diable par la queue.

Il est bien de chanter la jeunesse mais quelle jeunesse ? Celle qui nous pille ou celle qui pense à construire par le fruit du travail et de la compétence ? Ne nous leurrons pas, il faut couper l’herbe sous les pieds de ces 518 et empêcher par tous les moyens à Kassory d’arriver à des fins ou demain, de se refaire une certaine virginité politique quand il sera démit de des fonctions. C’est un virus qui mute mais qui ne changera jamais.

Bella BAH

Président de la jeunesse citoyenne