Nouveau code électoral: désormais, les chefs de quartier et de district nommés par le ministre

Des têtes vont tomber au bureau de l'Assemblée: Damaro engage la reprise de l'élection

Guinée-C’est l’un des changements dans le projet de loi portant Code électoral que les députés issus des élections du 22 mars 2020 s’apprêtent à voter à l’Assemblée nationale pour changer la loi électorale en vigueur.

Si ce texte proposé par l’exécutif venait à passer, au-revoir au principe en vigueur de désignation des chefs de quartier et de district au prorata des résultats obtenus par les partis et listes aux élections communales. Désormais, c’est le ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation qui va nommer ces administrateurs locaux par arrêté.

C’est du moins ce qui est prévu dans le document parvenu au secrétariat de l’Assemblée nationale et qui devait être discuté en inter-commission ce jeudi. La commission saisie au fond n’étant pas encore prête à présenter ses conclusions, cette plénière est reportée et pourrait être tenue les jours à venir.

A rappeler qu’à défaut d’un sursaut au niveau des députés de la majorité fidèle au gouvernement, ce texte pourrait passer malgré les critiques qui ne vont pas manquer de la part des députés opposants, minoritaires à l’Assemblée. Pour sa part, le FNDC, qui regroupe entre autres les principaux partis d’opposition extra-parlementaires que sont l’UFDG et l’UFR, a saisi la CEDEAO pour appeler l’institution à empêcher ce changement de la loi électorale à moins de six mois des présidentielles.

Nouveau code électoral: le nombre de députés à élire augmente, Kankan pourrait en avoir jusqu'à 4
Lire

A suivre !!!

Thierno Amadou M’Bonet Camara (Rescapé N°4)

622 10 43 78