N’Zérékoré: Abdoulaye Kourouma demande l’arrestation des responsables du FNDC

Nouvelle Assemblée nationale: un groupe parlementaire de l'opposition déjà concoctée

Guinée-En séjour en région forestière depuis la veille du double scrutin législatif et référendaire contesté du 22 mars 2020, Abdoulaye Kourouma, président du parti RRD et candidat aux élections législatives, a déploré ce vendredi les violences enregistrées à l’occasion desdites élections dans cette région forestière.

Le président du parti le Rassemblement pour Renaissance et le Développement demande à l’État de mettre aux arrêts tous les membres du FNDC, du sommet à la base. Selon Abdoulaye Kourouma, c’est le Front national pour la Défense de la constitution qui a orchestré toutes les violences enregistrées à l’occasion du double scrutin contesté du 22 mars.
“Moi j’ai voté contre la nouvelle constitution. Parce-que je ne suis pas pour cette constitution. Mais les violences enregistrées à l’occasion de ses élections ont été toutes orchestrées par le FNDC. Moi aujourd’hui président, je vais arrêter Cellou Dalein Diallo et tous les membres du FNDC du sommet à la base. Parce-qu’ils sont derrières ces violences qui ont fait encore de nombreux morts de plus dans ce pays et d’important dégâts. Je demande à l’État de mettre aux arrêts tous les membres du FNDC du sommet à la base. Ils distribuent de l’argent pour créer de conflit entre nos parents à N’Zérékoré”, a-t-il lancé.
A en croire Abdoulaye Kourouma, il dispose de nombreuses preuves des accusations qu’il porte ains contre le FNDC.
Mohamed Lamine Bah
Jean-Marie Doré et plusieurs autres morts sur le fichier électoral: la CENI s'explique
Lire