Paix et propagation du coronavirus à N’Zérékoré: le gouverneur Gharé appelle à la vigilance

Paix et propagation du coronavirus à N’Zérékoré: le gouverneur Gharé appelle à la vigilance

A l’image de ses coreligionnaires, Mohamed Gharé, gouverneur de la région administrative de N’zérékoré, a effectué ce vendredi 31 juillet 2020 la prière collective auprès de ses citoyens à la grande mosquée Sékou Touré.

Le premier responsable la région a mis l’occasion à profit pour parler des efforts fournis pour le retour de la paix à N’zérékoré et rassuré la population des dispositions en cours pour freiner la propagation du Coronavirus dans sa région où la pandémie a fait surface.

«A mon arrivée en forêt, il y’avait de sérieuses tensions et une incompréhension entre les différentes composantes de la société. Mais de par les efforts des uns et des autres, des sensibilisations ont été faites et des messages qui sont passés ont été des messages forts et qui ont atteint leurs cibles. Aujourd’hui la paix est revenue en forêt, la paix est revenue à N’zérékoré», dit-il.

Poursuivant, le gouverneur Mohamed Gharé a noté qu’il ne faut pas se contenter du retour de la paix. Pour lui, cette paix doit être conservée et consolidée. Cette fête intervient en pleine crise sanitaire. Le gouverneur s’est réjoui du respect, selon lui, des mesures barrières  par les fidèles musulmans avant  de les inviter à  plus de vigilance.

«Je félicite la population puisque les gestes barrières ont été rigoureusement respectées. Mais cela ne veut pas dire que le combat est terminé. La lutte contre cette pandémie interpelle tout le monde, chacun a un rôle à jouer et il faudrait qu’on se protège contre cette maladie», mentionne le gouverneur Gharé.

Par ailleurs, Mohamed Gharé a demandé à la population de N’zérékoré de ne pas céder à la panique suite à l’enregistrement de quelques cas de coronavirus dans la région, notamment à Guekedou et Macenta.

Aboubacar Sidiki Camara, N’zérékoré, pour Guinee114.com

La fête à Kankan hantée par les troubles: le maire s'adresse aux manifestants
Lire