Parfum de désamour au RPG Arc-en-ciel: la démission du ministre Boubacar Barry envisagée

Parfum de désamour au RPG Arc-en-ciel: la démission du ministre Boubacar Barry envisagée

Les cadres de l’ancien parti UNR du ministre Boubacar Barry, sont en colère et dénoncent leur accord avec le parti au pouvoir. Mécontents de la récompense après la fusion entre leur défunt parti et le RPG Arc-en-ciel,  ces responsables ont eu une réunion de vérité avec leur leader, le ministre Boubacar Barry au domicile de ce dernier.

S’agissant par exemple des dernières élections législatives, alors que les deux autres partis qui ont aussi fusionné avec le RPG à savoir le GPT de Kassory Fofana et le PNR ont eu respectivement trois et un député, l’UNR n’a eu aucun siège. Son secrétaire général, Patrice Camara, était désespérément placé 52 ème sur la liste nationale défendue par le parti au pouvoir. Il y a même des partis qui simples alliés, qui ont refusé l’idée de se fondre dans le RPG, qui ont eu des sièges.

Selon nos sources, au cours de cette réunion, il a été décidé de demander une rencontre avec les responsables au plus haut niveau du RPG Arc-en-ciel pour remettre sur table les closes qui avaient prévalu à la fusion entre les deux formations politiques. Si satisfaction n’est pas obtenue, les cadres de l’UNR n’excluent pas l’éventualité de demander à leur leader de quitter le gouvernement dans le cadre d’une rupture avec le Rpg Arc-en-ciel.

Thierno Amadou M’Bonet Camara (Rescapé N°4)

Rapport CEDEAO sur le fichier électoral: voici la réaction officielle de la CENI
Lire