Présence des Donzos à N’Zérékoré : le président de la diaspora forestière s’inquiète et tire la sonnette d’alarme

Dans la ville de N’zerekoré, une présence des chasseurs traditionnels appelés “Donzos”, se fait remarquer depuis le double scrutin du 22 mars 2020. Chose que dénonce le président de la diaspora forestière. Ce lundi, il était l’invité de l’émission “œil de lynx” de la Radio lynx FM. Il a mis l’occasion à profit pour déverser sa colère sur l’Etat Guinéen.

N’Zérékoré est la plus grande ville de la région forestière du pays. D’après Moriba Bolamou, une inquiétude règne sur place. Il s’agit de la présence des Donzos un peu partout.

” C’est un sujet qui nous préoccupe actuellement. Nous ne pouvons pas comprendre qu’à N’zerekoré, qui est la quatrième région militaire du pays, où y’a une gendarmerie, une police et même les douaniers, que ce soient les donzos, chasseurs traditionnels, qui viennent pour assurer la sécurité des populations, des commerces. Ça inquiète”, dit-il

Au delà des critiques, il appelle l’Etat à la responsabilité “il faut immédiatement, sans condition, que le gouvernement retire ces Donzos de N’zerekoré, car leur travail, c’est la chasse. Alors s’ils quittent la forêt pour venir en ville, on se dit ce ne sont plus les animaux qu’il faut chasser plutôt les personne vivantes qu’il faut chasser”.

Souleymane Bah

Urgent-La CEPI de N'zérékoré incendiée: aucun matériel électoral affecté (Présidente)
Lire