Présidence de l’Assemblée Nationale: le candidat malheureux Mohamed Lamine Kaba réagit à l’élection de Damaro

Le président du parti Fidel, honorable Mohamed Lamine Kaba, s’était finalement présenté contre le candidat du Rpg arc-en-ciel, Amadou Damaro camara, pour la présidence de l’Assemblée Nationale.

Cette sortie de l’unique élu député sur la liste son parti “FIDEL”, force des intégrés pour la démocratie et la liberté, contre Damaro camara du Rpg arc-en-ciel, parti ayant obtenu 79 députés à l’issue du scrutin législatif du 22 mars dernier, n’était qu’un simple jeu démocratique. En tout cas c’est ce que disent plusieurs observateurs de la situation politique du pays.

« L’élection l’honorable Amadou Damaro camara à la présidence de l’Assemblée Nationale était aussi prévisible puisque j’étais le seul élu député sur la liste du parti Fidel. Alors que l’honorable Amadou Damaro a 79 sur la liste du Rpg arc-en-ciel auquel il appartient. Donc être candidat contre celui-là, c’était prévisible qu’il soit élu président », lance-t-il.

« Je félicite l’honorable pour son élection. Je sais bien que c’est un homme qui soit capable de relever les défis auxquels nous sommes confrontés. Je voudrais également remercier vivement les députés qui ont voté pour moi. Leurs votes n’ont pas été pas vains parce-que ça a donné un caractère démocratique à cette élection. Ça ne serait qu’une désignation sans ces votes », ajoute l’honorable Mohamed Lamine Kaba, président du parti Fidel.

A noter qu’il n’a eu que 6 voix tandis que Damaro a remporté l’élection avec 98 voix sur les 114 députés au total qui ont voté.

Mamadou Kouyaté

Fédération de Basketball: soupçonné d’avoir vandalisé le Palais des sports, le camp Tafsir réagit et se prononce sur la crise (Interview)
Lire