Proposition de confinement de la ville de Conakry: le Conseil Scientifique tranche

Le vice-président du Conseil Scientifique de lutte contre la propagation du coronavirus en Guinée, Professeur Moustapha Diop Keïta, a tranché sur la proposition de confinement de la ville de Conakry. Selon lui, c’est “impossible” d’aller à ce stade. Il l’a dit lors d’un point de presse qu’il a animé ce vendredi.

En Guinée, Conakry est la partie la plus touchée par le Coronavirus. C’est aussi là que tous les malades sont sont hospitalisés et traités. Pour mettre à l’abri le reste du pays, de nombreux citoyens et spécialistes de santé, sont favorables à un confinement total de la ville. Mais la réponse du Conseil Scientifique est claire.

« Nos réalités sociales, la configuration de notre société, le mode de vie communautaire et les relations de proximité, ne nous permettent pas d’envisager un confinement total. Si dans les pays du nord le confinement total est possible, chez nous, c’est quasiment impossible », a dit le Professeur Moustapha Diop Keïta,

En lieu et place d’un confinement total de la ville, le numéro 2 dudit Conseil propose une autre alternative qui, selon lui, pourra aussi aider à freiner la propagation de l’épidémie.

« Vous voyez, même la distanciation sociale a du mal à être respectée. Donc le confinement total n’est pas possible. Par contre l’isolement volontaire des populations prenant conscience des risques de transmission communautaire du coronavirus est envisageable. A l’état actuel, la propagation communautaire de la maladie peut être maîtrisée »,a-t-il indiqué.

A rappeler que Conakry continue à battre le record en terme des cas confirmés du Coronavirus. Le centre hospitalier de Donka où les malades sont admis est déjà saturé.

Le ministre tranche: celui qui est seul dans son véhicule n’est pas à sanctionner pour non port de bavette  
Lire

Mamadou Kouayaté