Ralenti des activités dû au Covid-19: les ateliers de couture fortement touchés

Le Coronavirus a ralentie presque toutes les activités économiques du pays. D’habitude, c’est en période de Ramadan que les ateliers de couture étaient très opérationnels. Mais cette fois, ce n’est pas le cas. A l’origine, la crise sanitaire qui prévaut. Ce jeudi, une couturière s’est confiée à guinee114.

L’atelier de l’interlocutrice se trouve à la T5, un quartier en haute banlieue de Conakry. Alors que le mois de Ramadan avance, Mariame Bah n’a toujours pas tant d’habits à coudre. Un état de fait qu’elle explique par la présence du Coronavirus dans le pays: « L’année dernière, au même moment on était déjà débordé par les habits à coudre. Mais cette année, chacun a des préoccupations. Mosquées et églises sont fermées. Donc je ne crois pas si la fête aura lieu si on arrive pas avoir à maîtriser la maladie ».

La Guinée est déjà à plus de 1000 cas confirmés de Coronavirus. Elle occupe le rang du troisième pays le plus touché du continent africain.

Souleymane Bah

Encore un mort suite à une descente des forces de l’ordre à Conakry
Lire