Résultats provisoires des législatives: le point de vue de Bah Oury

Résultats provisoires des législatives: le point de vue de Bah Oury

La commission électorale nationale indépendante (CENI) a proclamé les résultats provisoires du scrutin législatif hier mercredi 1er avril 2020. Le parti au pouvoir se taille la part du lion, 79 sièges sur 114. Au lendemain de cette proclamation, des réactions fusent de partout. Bah Oury, président du parti de Union pour la Démocratie et le Développement (UDD), dénonce une tentative de monopolisation de la future Assemblée Nationale.

“Je pense que c’est un vaste gâchis parce que cela revient à ramener la Guinée sur le plan officiel à un parti unique au niveau parlementaire… C’est une négation de tous les acquis démocratiques que nous avons engrangés depuis l’instauration du multipartisme au début des années 90”, a-t-il lancé chez nos confrères de Lynx Fm.
A en croire cet opposant membre du FNDC, ces élections ne feront qu’aggraver la crise politique avec des conséquences importantes.
“Le processus politique va reprendre plus de vigueur puisque les enjeux sont devenus beaucoup plus essentiels, parce que c’est la question de la démocratie qui est fondamentalement en jeu dans le contexte actuel et une nouvelle génération va émerger. Le pouvoir en place va se retrouver totalement discrédité avec une perte totale de légitimité et donc d’autorité. Et c’est ce qui fait que ce qu’ils sont en train de faire ne pourra pas prospérer longtemps. Il faut s’attendre à des remous, il faut s’attendre à des changements inéluctables parce que la liberté et la démocratie sont des denrées essentielles pour tout peuple surtout dans un contexte où vous avez une société beaucoup plus ouverte, beaucoup plus évoluée, beaucoup plus engagée qui est aussi expérimentée”, a-t-il ajouté.
A noter que dans une déclaration la veille, le FNDC a annoncé de nouvelles actions “plus concrètes”.
Macka Diallo
Programme des manifestations: le FNDC Kindia prend une importante décision
Lire