Révision des listes électorales: pour l’enrôlement des citoyens, COPE GUINÉE lance une campagne porte-à-porte à Kaloum

Révision des listes électorales: pour l’enrôlement des citoyens, COPE GUINÉE lance une campagne porte-à-porte à Kaloum

Avec le concept “tous ensemble pour une élection crédible”, le coordinateur de la Coordination des organisations non gouvernementale pour la promotion de la bonne gouvernance et l’excellence en Guinée (COPE GUINÉE), Paul Kamano,  a procédé le jeudi, 30 juillet 2020, dans la commune de Kaloum,  au lancement d’une campagne de sensibilisation porte-à-porte pour l’inscription des citoyens sur la liste électorale.

Cette opération de sensibilisation porte-à-porte durera 2 jours, et elle concerne la commune de Kaloum, pour Conakry. Cent-cinquante (150) jeunes rabatteurs seront déployés dans les différents quartiers, à cet effet.

« Notre rôle en tant qu’acteurs de la société civile c’est de mobiliser les Guinéens au tour de cette révision des listes électorales qui est un exercice citoyen, de bonne gouvernance électorale. Ces jeunes vont rencontrer la population dans les différents quartiers et dans les familles pour sensibiliser afin que nos pères, nos mères et les jeunes qui ont 18 ans puissent aller se faire recenser pour être en possession de leur carte d’électeur. La révision des listes électorales est un exercice de bonne gouvernance électorale qui permet aux citoyens de s’inscrire sur le fichier électoral et voter. Nos motivations sont parties du fait qu’on a besoin d’une élection inclusive, transparente et démocratique. Et cela passe nécessairement par la contribution de la Société civile. Donc en lançant ce concept “tous ensemble pour une élection crédible ” nous appelons toutes les parties prenantes du processus à s’impliquer dans toutes les étapes pour la réussite d’une élection crédible », a expliqué à la cérémonie de lancement de la campagne, Paul Kamano, coordinateur du COPE GUINÉE.

Tournoi UFOA (A) U20 à Conakry: le Mali, premier qualifié pour la finale
Lire

Les familles sillonnées pour cette première journée de l’opération par des agents sensibilisateurs au quartier Almanyah à Kaloum ont salué l’initiative. Elles promettent de s’impliquer pour l’enrôlement des jeunes qui ont l’âge de voter.

Kissidougou et Guéckédou sont, par ailleurs, les deux villes de l’intérieur du pays où COPE GUINÉE est opérationnelle au compte de ce projet. Dans chacune de ces deux préfectures, 200 jeunes rabatteurs issus des antennes de ladite ONG y sont mobilisés pour mener les activités, selon Paul Kamano.

Mamadou Kouyaté et Macka Diallo