Révision exceptionnelle du fichier électoral: pour la réussite de l’opération, le CNOSC-DDG demande aux politiques de s’impliquer largement   

Révision exceptionnelle du fichier électoral: pour la réussite de l’opération, le CNOSC-DDG demande aux politiques de s’impliquer largement

Le conseil national des organisations de la société civile pour la démocratie et le développement de la Guinée (CNOSC-DDG) a organisé une conférence de presse ce samedi, 01 août 2020. Objectif, parler de la révision exceptionnelle des listes électorales, et inviter les citoyens à aller rapidement se faire recenser.

S’adressant aux citoyens, Salamana Diallo,  président du  CNOSC-DDG, a regretté leur manque d’engouement à aller se faire recenser alors que l’opération tend vers sa fin. « On a constaté avec regret qu’il y a pas de l’engouement. Les gens ne répondent pas comme on l’attendait. Sur le terrain les gens ne viennent pas vérifier et pourtant les citoyens doivent vérifier s’il y a des problèmes à leur niveau, ils s’enrôlent. Ceux qui ont atteint 18 ans, c’est pour se recenser. Mais nous le reste, c’est pour vérifier », a déploré Salamana Diallo.

Le président du conseil national des organisations de la société civile pour la démocratie et le développement de la Guinée n’a pas manqué d’adresser un message aux politiques qui sont les premiers concernés par cette révision exceptionnelle du fichier électoral. « Pour la réussite de la correction des anomalies sur le fichier électoral, tout le monde doit contribuer. Et les partis politiques doivent demander aux citoyens d’aller se faire recenser. Ils doivent  les sensibiliser à cela. Nous demandons aux partis politiques de ne pas saboter le recensement-là. Ils n’ont qu’à régler le problème de date ou de candidature, mais parallèlement de demander à leurs militants d’aller se faire recenser.

 

Souleymane Bah pour Guinee114.com

224 627 081 969

Des manifestants dans les rues de Siguiri pour dénoncer le manque d'eau et d'électricité
Lire