Riposte covid19: les Jeunes Acteurs pour le Changement (JAC 518) font un don de kits sanitaires et de vivres

Dans le cadre de la riposte contre le Coronavirus en Guinée,  l’ONG-JAC 518, Jeunes Acteurs pour le Changement, est allée au secours des citoyens des quartiers Lansanaya, 36 et Maneah. Elle leur a offert des kits sanitaires et vivres. Elle les a aussi sensibilisés sur l’importance du respect des mesures hygiéniques.

Le don est composé de différents kits sanitaires. Il s’agit entre autres de 30 cartons de savon Diama, de 4000 bavettes et de 20 bouteilles de gel alcoolisé. C’est par le quartier Kilomètre 36 que la distribution a commencé.

« Nous sommes ici, ce matin, pour le lancement de la campagne de sensibilisation pour la lutte contre COVID-19. Les Jeunes Acteurs pour le Changement sont mobilisés pour commencer ici kilomètre 36 à travers l’octroi des kits sanitaires, des bavettes. Notre objectif c’est de continuer à respecter les gestes barrières et les mesures sanitaires sont des armes efficaces pour battre le COVID-19 », déclare Mohamed lamine Traoré, président de JAC518.

Après avoir exprimé sa satisfaction, le chef du quartier bénéficiaire a rassuré de son engagement à veiller au bon usage des matériels reçus.

« Au nom de mes collègues, au nom de Monsieur le maire de Maneah, nous remercions l’ONG pour ce don de kits sanitaires composé des sceaux, des bavettes et de tout ce qu’il ya pour lutter contre la pandémie du siècle que nous vivons aujourd’hui. Nous vous promettons que ça sera utilisé à bon escient », dit Sory Camara.

Son homologue de Lansanaya en a fait de même. Elhadj Yamoussa Camara pense que ce genre de don contribue activement à la lutte contre la propagation du Coronavirus.

Report des législatives/Souleymane Keita (RPG): «ça ne nous surprend pas forcement» (Interview)
Lire

Les autres à avoir bénéficié du geste de l’ONG- JAC518 sont ceux de la cité de solidarité du quartier Taouyah. Ce qui a suscité de la joie chez Krespin Sirose, Directrice générale adjointe du lieu: « Actuellement, avec la cherté de la vie, le marché est saturé. Les choses coûtent chères. Le fait de nous offrir de la nourriture, des sacs du riz, des savons, des bavettes, des sceaux prouvent que, vraiment, vous pensez à nous. Je vous remercie infiniment pour ce geste ».

Mamadou Macka Diallo