Silence, l’Imam Dicko parle: «Dire que le religieux n’a rien à voir avec la politique c’est une mauvaise interprétation»

Silence, l’Imam Dicko parle: «Dire que le religieux n'a rien à voir avec la politique c'est une mauvaise interprétation»

Le principal meneur de la vague de protestations au Mali contre le président IBK, soutient que les religieux ont bel et bien leur mot à dire dans la gestion d’un pays. Comme s’il parlait aux guinéens ce lundi dans l’émission les “Grandes Gueules’ de nos confrères d’Espace Fm, le célèbre imam Dicko a mis un accent particulier sur ce qu’il considère nécessaire pour les maliens.

«Moi mon point de vue, contrairement à ce que les gens disent, que le religieux n’a rien à avoir avec le politique, je pense que ça c’est une mauvaise interprétation et une mauvaise compréhension. Nous gérons les même peuple, nous sommes des acteurs de même peuple, si on ne se comprend pas, on se parle pas, on se complète pas, ça n’ira pas», dit-il.

“Nous sommes à 98% des musulmans, poursuit-il. Je suis le leader religieux et celui qui est là (IBK ndlr), gère le même peuple, sin on se parle pas, on ne se complète pas, le peuple ne va pas s’épanouir. Un bon croyant est un bon citoyen», souligne le leader réligieux.

Souleymane Bah pour Guin114.com

+224 627 081 969

Le FNDC appelle à une mobilisation "sans précédent" (Communiqué)
Lire