Succession du défunt président de la CENI: Gassama Diaby déclare ne pas être intéressé par le poste

L’ancien ministre de l’unité et de la citoyenneté s’est finalement prononcé sur la rumeur selon laquelle il serait pressenti au poste de président de la CENI. C’était ce matin dans l’émission les “grandes gueules” d’Espace FM. Gassama Diaby a déclaré qu’il n’est pas intéressé par la présidence de l’instance chargée des élections en Guinée.

La CENI est sans président depuis le décès de Maître Salif Kébé de suite de coronavirus. Du coup l’heure est à la recherche d’un successeur. Jusque-là, le nom de Gassama Diaby était cité. Mais ce mercredi, l’intéressé a été clair. Il n’est pas question pour lui de prendre les commandes de la CENI.

« J’ai entendu beaucoup de choses sur l’affaire de la CENI. Je vais vous dire ceci : intellectuellement je ne suis pas le profile pour être le président de la CENI parce que le problème de ce pays est un problème électoral. Quelque soit le président de la CENI que vous mettrez, tant qu’on ne serait pas d’accord sur des principes clairs avec des volontés politiques manifestes de les respecter, même si vous mettez un ange à la tête de la CENI, il deviendra un ennemi numéro 1», première raison évoquée par l’ex-patron du département de l’unité et de la citoyenneté.

« La deuxième des choses, je ne suis pas intéressé. Ça ne m’intéresse pas et je voudrais même dire un peu de défense de parler de remplacement de quelqu’un qui est mort. Que son âme repose en paix! Pour ma part, exceptionnellement je ne suis pas intéressé, je n’en veux pas. Intellectuellement c’est pas mon profil parce que je n’y crois pas. Et politiquement, ça m’intéresse pas. Donc il faut que les choses soient très claires », a-t-il conclu.

Contestation de la convocation des électeurs: Souleymane Keita relève une_«ignorance pure et simple»
Lire

Qui prendra finalement la tête de CENI? En tout cas l’hypothèse que ce soit Gassama Diaby est désormais écartée.

Mamadou Kouyaté