Tabaski à Wanindara (Ratoma) : tout en justifiant la fermeture des mosquées, l’imam El hadj Alghassimou exhorte les fidèles au respect des mesures barrières

Tabaski à Wanindara (Ratoma) : tout en justifiant la fermeture des mosquées, l’imam El hadj Alghassimou exhorte les fidèles au respect des mesures barrières

Sur toute l’étendue du territoire national, a été fêté ce 31 juillet, la fête de Tabaski. A Wanindara, dans la commune de Ratoma, la célébration a eu lieu dans le respect de certaines mesures sanitaires. Des kits de lavage de mains et des masques ont été offerts aux fidèles.

Dans son serment, l’imam, avant de lancer un message de sensibilisation à l’endroit des fidèles musulmans par rapport au respect des mesures sanitaires, a tenté de justifier le fait que les marchés sont restés ouverts tandis que les mosquées ont été fermées.

«Cette maladie a causé beaucoup de pertes, notamment des hommes et dans l’économie. C’est cette maladie qui nous a empêchés de prier dans les mosquées. Et même les prières purgatoires pendant le ramadan. Elle nous a empêchés d’aller à la Mecque », a  expliqué El hadj Alghassimou Bah.

Et d’ajouter : « Les jeunes résistent plus à la maladie que les vieux. C’est pourquoi les marchés sont ouverts alors que les mosquées sont fermées.  La fermeture des marchés aussi allait entraîner la famine. Et s’il y a la famine cela peut entraîner d’autres maladies et ça va être pire. Que Dieu nous préserve de cela ».

Souleymane Bah pour Guinee114.com

Fodé Oussou sur le sort du juriste Mohamed Camara:-«c'est bien fait pour lui»
Lire