Traitement de faveur pour certaines gloires: Titi Camara dénonce une injustice du ministère des Sports et de la Culture

La situation précaire dans laquelle vivait Hadja Kadé Diawara avant sa mort continue à occuper les débats. Après la disparition de cette icône de la musique Mandingue, Jean Batis William, Directeur national de la culture, avait déclaré à la RTG qu’elle percevait un chèque de 5 millions de FG par mois et qu’il en est de même pour certaines gloires de la République.

Cette annonce n’a pas laissé indifférent Titi Camara, lui aussi, figure de cette catégorie de personnes. Il a exprimé sa colère chez nos confrères d’Espace FM, dans l’émission les “Grandes Gueules”

Extrait :

“Selon nos informations, ce montant est bel et bien remis à certaines gloires de la République au niveau du ministère des Sports et de la Culture. Nous ne pouvons pas accepter cette liste parce qu’on estime que notre génération qui est la génération qui a pu gagner la Fifa et la Coupe des Clubs africains à l’époque, c’était le Horoya et sans oublier tout ce que le Hafia77 a pu apporter au football africain et mondial en faisant le triplé. On a un grand respect pour leur carrière et aujourd’hui nous sommes tous indignés. Je pense qu’il y a l’injustice et nous voulons savoir ce que le ministère de la Culture des Sports a pu pu faire de cette liste. On ne peut pas comprendre que certains parmi nous ne figurent pas sur cette liste. C’est une injustice que nous condamnons”.

Décryptage de Diop Ramatoulaye

Plénière à l'Assemblée Nationale: les députés autorisent la prorogation de l'état d'urgence
Lire