Tribunal de Mamou: le maire UFDG de Kegneko et trois femmes condamnés

Tribunal de Mamou: le maire UFDG de Kegneko et trois femmes condamnés

Au lendemain de la condamnation du maire de Bouliwel dans la la préfecture de Mamou, c’est au tour d’un autre maire issu de l’UFDG, principal parti d’opposition, d’être fixé sur son sort ce jeudi au tribunal de première instance de Mamou.

Le maire de Kegneko, Mamadou 1 Camara, poursuivi entre autres pour “rébellion destruction d’édifices publics, atteinte à l’autorité publique” après son arrestation suivie d’emprisonnement à Mamou, dans la foulée des élections contestées du 22 mars, est déclaré coupable.

Le juge, statuant publiquement et contradictoirement en matière correctionnelle, a condamné le maire Mamadou 1 Camara, et deux autres coaccusés Mamadou Ouelen et  Mamadou Diallo, à six(6) de prison avec sursis et au paiement d’une amende d’un million de francs guinéens. C’est du moins ce que nous confie son avocat, Me Thierno Souleymane Diallo.

Trois femmes faisant partie du groupe, ont eu moins de chance que le maire. Elles ont été condamnées à trois (3) mois de prison ferme pour rébellion et destruction d’édifices publics.

A noter que le procureur dans ses réquisitions avait demandé au juge de les condamner chacun à un an d’emprisonnement ferme.

Sam Bantignel

L'opposition consultée par Soglo et Goodluck Jonathan: Dalein fait le compte-rendu
Lire