Urgent: affrontements entre police et conducteurs de taxis-motos à Kissosso

Tout est parti du refus de la police de laisser les conducteurs de taxis-motos stationner à leur lieu habituel ce vendredi. Du coup, ils ont érigé des barricades et perturbé la circulation. Chose qui s’est soldée par des affrontements.

Interrogé par un reporter de Guinee114.com, l’un des manifestants est revenu sur ce qui a été à la base de la protestation. “La police a arrêté deux femmes gendarmes hier pour, dit-elle, infraction.  Ce qui a provoqué des altercations. Alors chaque partie a appelé des renforts. Ce matin, les policiers nous ont dit de ne pas stationner là où nous avons l’habitude d’être. Ils nous reprochent de nous être moqués d’eux hier lorsqu’il s’est avéré que les deux gendarmes mises aux arrêts n’étaient pas en infraction. Nous aussi, nous avons riposté en érigeant des barricades”, explique Souleymane Barry, conducteur de taxi-moto

Un autre témoigne qu’il y a eu sept cas d’arrestations et plusieurs motos saisies. Au moment où on mettait cette brève en ligne, le calme était revenu sur place.

Souleymane Bah depuis kissosso pour Guinee114.com

 

 

Des masques pour tous: l'avis favorable de la Fédération nationale des artisans de Guinée
Lire