Urgent : Sekou Koundouno du FDNC annonce la reprise des manifestations de rue dès la fin du Ramadan

Le FNDC va reprendre les protestations de rue après le mois de Ramadan. C’est Sekou Koundouno, une des ses figures, qui l’a annoncé ce matin dans les “GG” d’Espace FM. Il a aussi parlé de ses pairs actuellement en prison. Il les estime à 287 personnes au total.

Malgré la crise sanitaire qui prévaut dans le pays, le Front National pour la Défense de la constitution compte relancer ses marches pacifiques. L’objectif sera d’exiger la libération de tous ses éléments qui croupissent dans les prisons de Conakry et Kankan depuis plusieurs semaines.

« Dès après la fête de Ramadan, les manifestations de rue vont reprendre. Il vous souviendra que depuis le 25 mars le FNDC a suspendu toute activité pour accorder de l’importance à la santé de la population guinéenne. Mais il vous conviendra que depuis cette période le gouvernement continue des arrestations, des Kidnappings, des séquestrations, des intimidations par ci et par là», déclare Sékou Koundouno.

Pour ce qui est de la nouvelle Assemblée nationale issue des élections controversées du 22 mars dernier, le FDNC reste ferme dans sa position. C’est-à-dire il ne la reconnait pas. L’invité des “GG” n’a pas manqué de le réitérer.

Des nombreux responsables du FDNC sont actuellement en prison. Parmi eux, Foniké Mengué et Saikou Yaya Diallo. D’ailleurs pour ces deux derniers, les procès ont déjà été ouverts. Mais pour l’heure, il n’y a pas eu de suite en leur faveur.

Oury Maci Bah

Assemblée nationale: Damaro, le président pressé de changer tout à son goût
Lire