Violences à Coyah: un militaire pointé du doigt pour le meurtre d’un manifestant

72 heures après les échauffourées dans la ville de Coyah, l’heure est au calme. Pour rappel, ces violences avaient fait plusieurs morts et blessés. Le parent d’un des jeunes tués était dans l’émission “oeil de lynx” ce jeudi. Il dit connaitre le présumé meurtrier et annonce une plainte contre ce dernier.

Noua Bangoura est l’oncle de la victime. Il affirme que “c’est un militaire qui loge dans le quartier qui l’a tué”.

Pour ce qui est des circonstances du meurtre, il indique que le jeune fuyait les forces de l’ordre quand il a reçu une balle. Ensuite il précise” il a été tiré à bout portant par un militaire et en est mort”.

Selon nos informations, jeunes et forces de l’ordre ont décidé de dégager conjointement de la rue les traces de pneus brûlés et barricades érigées.

Souleymane Bah

Coronavuris: 121 personnes testées positives en Guinée (ANSS)
Lire